27/06/2008

Effet Boomerang

Et voilà ! Il a suffit que je lui fasse part de mes besoins pour qu'il me renvoie aussitôt la balle.

Depuis quelques jours, il tire la tête, quand je lui demande pourquoi, pas de réponses et voilà qu'avant hier soir, il pète un plomb avec le petit.  Je ne rentre pas dans les détails mais il a été très injuste et j'ai osé prendre la défense du petit.  Ouh là là ! La tempête s'est déchaînée, les portes en claqué, les insultes ont fusé.  Le petit a eu très peur, il m'a même dit "je voudrais que papa ne vive plus avec nous, comme ça, on sera tranquille".  J'en ai eu le coeur brisé, pour les deux. 

D'abord pour le petit, comment lui expliquer que son papa est un ours mal léché et que malgré tout il l'aime alors qu'il ne le montre pas du tout (je suis bien placée pour le savoir, il faut se contenter du fait que si il ne nous aimait pas il ne serait plus là, sans autre démonstration affective). 

Ensuite, pour son père, entendre ça de la bouche de son propre fils, même s'il en est responsable, ça fait mal.  Le malheur, c'est qu'il ne se remettra pas en question pour autant, ce sera toujours la faute des autres.

Et hier, par sms, il a enfin osé me dire ce qu'il avait sur le coeur, qu'il était incompris, que je le critique sans arrêt et qu'il en a marre de mes reproches alors qu'il ne fait rien (sic).  Autant dire que ça m'a bouleversé, toutes ces conversations pour rien, il ne prend rien pour lui, ne veut pas se remettre en question, sans doute a t'il trop peur de se regarder dans un miroir.

Bref, je ne dois plus me leurrer, il ne changera jamais, je n'en ai plus l'espoir.

Je sais que je me suis déjà posé mille fois la question "ai-je envie de continuer avec cet homme et tous ses énooormes défauts, est-ce que je l'aime encore ?" Et surtout, depuis ces derniers évènements, est-ce bon pour mon fils ?

11:12 Écrit par ISA dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Courage pas simple ... je te comprends 300% !!! Si tu veux m'écrire, suis à ton écoute !!! Mon mari est comme le tien ... c'est jamais sa faute mais toujours celle des autres ...

Et tes "papillons" ... ?

Écrit par : Fanchon | 27/06/2008

Courage toutes les réponses sont en toi. bisous.

Écrit par : rita | 29/06/2008

Les commentaires sont fermés.